DIVISION ÉLECTROMÉDICALE

Nous sommes la division médicale de J&S qui imagine, développe et fabrique des équipements électromédicaux pour la physiothérapie.

Nous répondons aux attentes des clients de ce secteur depuis une vingtaine d’années.

Les produits Fisiocomputer (gamme Elite et gamme Pro) sont efficaces et de bon rapport qualité-prix.

Nous pouvons également nous targuer de fournir l’une des meilleures procédures de gestion de patients aux centres de physiothérapie actuellement installés en Italie.

 

Nous tenons à préciser que les appareils que nous proposons sont également disponibles en version portative afin de satisfaire toutes les demandes.

Nous proposons une assistance technique minutieuse, efficace et rapide pour l’ensemble de nos produits. Les appareils admis au service réparation ne passent pas plus de 24 à 48 heures dans nos laboratoires et quittent tous nos ateliers avec une garantie de 24 mois à compter de la date d’achat.

Nos produits observent tous les normes en vigueur dans le pays comme dans l’Union européenne.

L’entreprise J&S a été créée en décembre 1973 dans l’objectif d’imaginer, de fabriquer et de commercialiser des appareils d’enregistrement sonore :

principalement des amplificateurs de puissance et des diffuseurs.

L’activité de l’entreprise s’est tournée vers différents types d’appareils médicaux,parmi lesquels les appareils d’électrothérapie puis d’électromyographie en 1980 avec la création d’un premier modèle à logique câblée et présentation analogique sur écran embarquant le microprocesseur 6502 pour la première fois en Italie.

1979
1981

Une série d’appareils d’électrothérapie (DYA10A, SM50, Farad2S) aux caractéristiques innovantes entrent en production. Le modèle DYA10A est le premier produit automatique et « diadynamique » fabriqué en Italie. Nos produits sont présentés à l’Intersan de Milan.

1984
1990
Une deuxième version de l’électromyographe embarquant un microprocesseur et la possibilité d’examiner les connexions nerveuses (avec calcul de moyennes) est réalisée.

Outre la continuation de la production d’équipements électromédicaux embarquant d’année en année toujours plus d’innovations techniques, l’entreprise met au point plusieurs prototypes pour l’Université La Sapienza de Rome, Telecom et d’autres grands groupes.

Élaboration d’une nouvelle série d’appareils avec microprocesseur pour la physiothérapie.
Création et dépôt de la marque « Fisiocomputer ».

1990
1991

Lancement des ventes du modèle ET2 (électrothérapie à deux canaux). À l’automne, l’intégralité de la gamme (à laquelle viennent s’ajouter la laser-thérapie, la magnétothérapie et l’ultrasonothérapie) est présentée à l’Intersan de Milan.

À partir de 1991, une nouvelle gamme d’appareils et de systèmes destinés à la physiologie respiratoire est en projet. Élaboration, conception et brevetage d’un transducteur de flux respiratoire à usage unique extrêmement fiable, exposé avec les spiromètres portatifs sur PC au Medica de Dusseldorf en novembre 1993.

et2-elettroterapia

Élaboration sur commande de la partie électronique d’une machine automatique pour les analyses cliniques (trois plateaux pour les essais, les substances réactives et les réactions) qui est toujours fabriquée aujourd’hui.

À partir de 1992, l’entreprise noue une collaboration avec l’Aeronautica Militare italienne et plus particulièrement avec le centre d’expérimentation aérienne, « Centro Sperimentale Volo » (CSV). Plusieurs projets de recherche voient le jour pour encadrer toutes les situations cliniques du pilote pour chaque condition de vol. Plus d’informations concernant cette collaboration avec le CSV qui dure depuis plus de vingt ans à présent sont disponibles sur notre site Web à la rubrique Aérospatiale.

1992
1997

L’entreprise participe au projet FUSE grâce à la subvention de la Communauté européenne dans le cadre de l’initiative FIRE qui promeut l’utilisation de la technologie FPGA innovante permettant l’augmentation du niveau d’intégration des circuits électroniques et la réduction des temps et coûts de production. Le projet Fire est considéré comme le meilleur projet européen par la Communauté européenne. Il est donc exposé à l’IST de Vienne en décembre de la même année.

Après trois ans d’études et de recherches, initialement dans le domaine de l’oncologie, l’entreprise fait certifier et fabriquer un équipement essentiel pour la physiothérapie : l’Hyperthermie IP1.

1999
2000
2002

Élaboration et conception d’un nouveau Bio Feedback

La production et la commercialisation des lasers de puissance débutent. Il s’agit de la gamme LTS.

 

bfb2-biofeedback
unik4-multifunzione

Fabrication de l’appareil multifonction Fisiocomputer UNIK-4 qui embarque deux canaux d’électrothérapie, de la magnétothérapie, de l’ultrasonothérapie et de la laser-thérapie avec une puissance équivalente à celle des appareils indépendants et la possibilité de combiner deux thérapies différentes en un seul traitement.

2004
2005

Fabrication du plateau de proprioception Fisiocomputer PDN-1 qui, grâce à son système de caméras, permet au patient de voir en image son évolution.

pdn1-pedana-propriocettiva
ultrafreddo-usf1
2007
Lancement de la production du générateur de froid par ultrasons Fisiocomputer USF-1 qui obtient immédiatement d’excellents résultats grâce à sa « fonction épicyclique » unique qui permet à l’appareil de simuler les mouvements de l’opérateur sur la zone à traiter et soulage ce dernier de l’obligation de devoir réaliser manuellement ces opérations. L’opérateur peut ainsi traiter d’autres patients simultanément.

2008
Adoption de la technologie laser à fréquence « neodimio-yag ». Dès lors le laser diodique avec une fréquence de 1 064 Nm devient la norme en physiothérapie et bientôt le laser Fisiocomputer LTS-60 voit le jour.
laser di potenza a scansione

Achèvement du projet pour un compte tiers d’équipements à énergie vibratoire combinés au Fisiocomputer EVM.

Recherches pour la création d’un appareil técar de haut niveau renfermant le plus grand nombre de caractéristiques possible. Il en va de même pour plusieurs autres équipements de cette technologie afin de répondre aux attentes des opérateurs, l’objectif étant de créer des produits plus complets que ceux de nos concurrents.

2010
2011
2012
2014
Fabrication du Técarthérapie Fisiocomputer TK1 innovant qui se compose d’éléments très fonctionnels, synthèse de notre expérience et des demandes des éminents professionnels italiens. Le Fisiocomputer TK1 existe en version portative ou non. Il embarque plusieurs technologies développées par J&S au cours des dix années de collaboration avec le secteur médical de l’aéronautique italienne.

Élaboration d’un système robotique pour la physiothérapie rééducative qui sera présenté l’été suivant.

tk1-tecarterapia

Conception d’un système pour la proprioception intégrale du corps présenté durant l’année, mais qui verra officiellement le jour en 2016 et grâce auquel la translation directe « 3D en temps réel » des parties ciblées permet la réalisation de tests d’amplitude articulaire précis et fiables, d’exercices complets et d’une analyse objective du parcours de rééducation en fonction d’évidences numériques.

2015
2016

Lancement sur le marché de nouvelles versions de la machine Tecar, la TK1 PRO, dotée de fonctions avancées, la TK1 PRONV sans équivalent sur le marché et qui s’adresse aux mal voyants et la toute nouvelle Hyperthermie IP1 PRO équipée d’un écran tactile et de la technologie innovante SMART.